Dans le but de préserver l’environnement des dangers de l’effet de serre, et faire des économies sur les factures énergétiques, l’utilisation du chauffage poêle à bois est en plein essor. De plus, grâce à la volonté de l’Etat à aider la population à réaliser une transition énergétique, les chauffage poêle à bois sont éligibles à plusieurs aides. Cependant, avec la diversité des choix concernant ce type de chauffage, il peut s’avérer difficile de s’orienter. Cet article vous aide à déterminer celui qui conviendra le mieux à vos besoins. 

Choisir le chauffage poêle à bois selon son rendement

Le chauffage à poêle à bois est vendu soit à granulés, soit à bûches. Chacun d’eux présente des avantages et des inconvénients différents. Cependant le confort qu’ils permettent dépend principalement du logement. 

Face à cela, le premier élément de comparaison est le rendement optimal possible pour chacun d’eux. 

Tout d’abord, le poêle à bois peut atteindre un rendement idéal de 85 %. Ce qui est assez élevé comparé à d'autres types de chauffage. Toutefois, pour y arriver, ce dernier doit être installé dans des conditions bien spécifiques. En effet, le bois ne doit pas avoir un taux d’humidité supérieur à 20%. Par conséquent, sa sécheresse est une condition irréfutable. et pour y parvenir, le foyer doit être conservé à une température précise. Pour ce faire, il faudra que le foyer installe une arrivée d’air frais extérieure. 

Tandis que le chauffage poêle à granulé peut atteindre un rendement de 95%, sans conditions particulières. Car, un réservoir est prévu pour le stockage des granulés. c’est d'ailleurs ce qui lui a valu d’acquérir le label Flamme verte de la part de l’Agence de la transition énergétique. 

La puissance du chauffage poêle à bois

Dans votre processus de choix du chauffage poêle à bois, il faudra prendre en compte la surface que vous désirez chauffer. En effet, un poêle à bois de 11 kW sera suffisant pour un grand salon. Mais, il sera bien trop puissant pour chauffer un studio. Par conséquent, le choix de la puissance doit se faire en fonction de :

  • La localisation du logement
  • Sa superficie
  • Niveau d’isolation

Face à cela, un poêle à bûche est conseillé pour un logement composé d’environ deux pièces. Sa taille dépendra principalement de leur superficie. Plus les pièces seront volumineuses, plus le poêle à bouche devra avoir une taille importante. Pour pouvoir optimiser son autonomie ainsi que sa puissance. Mais aussi, pour minimiser la quantité de bois nécessaire à son fonctionnement et économiser sur votre facture énergétique. Cependant, il faut garder à l'esprit que ce type de chauffage au poêle est entièrement manuel. Par conséquent, ce sera au propriétaire de s'occuper de son rationnement, en bois, de manière régulière. Ajoutez à cela que les bûches sont assez coûteuses. Et plus leur taille sera petite, plus leur prix sera élevé.

Dans le cas d’un logement assez spacieux, il sera impératif d’opter pour le poêle à granulés. Car, grâce à son autonomie, il peut fonctionner plusieurs jours, sans aucune intervention, ni pour la maîtrise de la flambée, ni pour son réapprovisionnement. 

En plus des critères de choix cité précédemment, le poêle à bois doit aussi tenir compte : 

  • Des matériaux de fabrication
  • Le mode de diffusion de chaleur
  • Le type de combustible
  • L’entretien nécessaire
  • Le coût
  • Les avantages fiscaux

Laissez un commentaire