Grâce à la particularité économique du chauffage au poêle, de nombreux ménages français optent aujourd'hui pour son installation. Ses particularités ainsi que les nombreuses technologies, dont il est aujourd’hui doté, font de lui l’un des chauffages les plus écologiques. Afin de l’optimiser, il est maintenant possible de le relier au circuit d’eau de l’accumulateur, pour profiter d’une double fonction. Cet article vous explique comment cela est possible. 

Le circuit d'eau sur poêle

Pour faire des économies au niveau de votre facture de chauffage, sans avoir à sacrifier votre confort, il est conseillé d’opter pour le poêle équipé d’un circuit d’eau. Ce dispositif est généralement connu sous le nom de poêle hydraulique. Il permet d’établir une liaison entre lui et le chauffage centrale à eau chaude. Pour ce faire, un échangeur de chaleur est mis en place pour augmenter la température de l’eau. L’eau chauffée est ensuite dirigée vers le circuit d’eau, une fois que sa température est égale à 60°C. Et pour ce qui est de la régulation de la chaleur, un ballon tampon est mis en place. Il faut savoir que le surplus n’est pas perdu. Puisqu’il peut être exploité produire de l’eau chaude au niveau sanitaire. Ou encore, pour remplacer les radiateurs. 

De manière générale, ce type de poêle est une alternative de choix pour concilier les avantages d’une chaudière et d’un poêle classique. Et, il est généralement privatisé lors des rénovations de logement disposant d’une chaudière ancienne, mais d’un réseau de radiateur fonctionnel. De cette façon, au lieu d’utiliser le poêle pour chauffer la surface d’une pièce uniquement, vous pourrez en faire profiter tout le logement. 

Il faut savoir qu’il existe des circuits d'eau sur poêle à granulés et à bûches. Cependant le rendement du circuit d'eau sur poêle à granulé est nettement supérieur. Par conséquent, il est aussi plus cher. De plus, il est plus autonome que le circuit d'eau sur poêle à bûches. 

Le circuit d'eau sur poêle peut servir à alimenter :

  • La pompe à chaleur
  • La chaudière
  • Le solaire

Toutefois, pour assurer le maintien de la température, il est obligatoire de l’équiper d’un contrôleur thermostatique. De plus, un ramonage ainsi qu’un entretien annuel est obligatoire pour les conduits d’évacuation. Et il doit être réalisée par un professionnel.

Les avantages d’un circuit d'eau sur poêle

Contrairement au poêle classique, celui-là peut être utilisé pour chauffer l’ensemble des pièces d’un logement, grâce à l’installation d’un réseau de radiateur. 

Il faut ajouter à cela qu’il permet de profiter d'un rendement énergétique optimisé. En d’autre terme, l’énergie exploitée est modérée. Mais, la chaleur est produite en quantité importante.

Ensuite, en fonction des modèles, il sera possible de les programmer

Enfin, le bois est l’un des combustibles les moins coûteux. 

Le coût du dispositif circuit d'eau sur poêle

Quatre facteurs influence le coût de ce type de poêle :

  • La puissance 
  • Le combustible utilisé 
  • La marque du poêle 
  • Le rendement

En moyenne, un poêle hydraulique à granulés coûte entre 2 140 euros à 7 725 euros. Avec une puissance variant de 12 kW à 31 kW. Et d’un rendement supérieur ou égal à 90%. Tandis que pour un poêle hydraulique à bûches, le tarif est de 1250 euros à 3400 euros. Avec une puissance variant de 13 kW à 19 kW. Et d’un rendement inférieur à 89%.

Laissez un commentaire